multimedia collaborations

 

TACT

tact_thibaud_le_maguer

Film by Thibaud Le Maguer

Produced by Le Fresnoy-Studio national des arts contemporains

Music/sound design by David Merlo

Dance : Léo lequeuche,  Kevin Lévêque

Light: Christophe Fougou

 

TACT is a choreographic film which digs, in different levels, a metaphoric space of the « in between ». An imaginary cave to shelter together. « My intention is to link, with empathy, the spectator to his deepness and reverse this internal space in shared space ».

 

*

TACT est un film chorégraphique qui vise, à différents niveaux, à creuser un espace métaphorique de l’entre deux, une grotte imaginaire où s’abriter ensemble. Mon intention est de renvoyer, par empathie, le spectateur à ce qu’il y a de plus profond en lui pour retourner cette intériorité en espace partagé.

Le film a pour sujet un corps composé de deux danseurs qui entretiennent un contact d’une douceur inouïe. Entre eux, chaque surface d’appui se laisse apprécier avec délectation. Engagés dans la lente poétique du dépôt et du soulèvement, ils génèrent des architectures organiques difficiles à définir. Un trouble s’opère.
A partir du mouvement de leur souffle, sous l’effet de la gravité et au gré des volumes de leurs propres corps, les danseurs coalisés se confondent pour nous apparaître métamorphosés et en constante transformation.

Affleurant l’épiderme, la lumière sonore, dynamique et mouvante offre au corps des mobilités étranges qu’aucune stratégie chorégraphique ne pourrait générer.

 


 

ACROCOSME

 

acrocosme_alexandre_guerreShort film by Alexandre Guerre

Produced by Le Fresnoy-Studio national des arts contemporains

Sound design by David Merlo

Acrocosme is a fiction about space travel following the discovery of an unexpected element to Mars, a tumbleweed, these plants usually through the sets of Westerns. This is the journey of a cosmonaut who try to verify this discovery. For this he will have to cross a dangerous area, the Van Allen radiation belt, a crucial test.

 

 


 

L’HORIZON DES EVENEMENTS Guilermo Moncayo - L'horizon des événements

Film by Guillermo Moncayo
Produced by Le Fresnoy-Studio national des arts contemporains
Music by David Merlo, realized with the support of gmem-CNCM-Marseille.

A shining tent drifts around slowly on a night-dark jungle river in a mysterious vision, accompanied merely by the rustling of palm trees and the subdued gurgling of water. The Colombian filmmaker Guillermo Moncayo throws his cinematic beam onto the dark peripheries of the mind and tells the story of a German explorer, who in the beginning of the 20th century, deep inside the Amazon’s moist forests, tried something impossible: to dream up an ideal society. From the fabric of these dreams grew people, leopards and stars. The legends have been handed down in a yellowed manuscript. In floating and haunting images – with nods to cinematic dream makers such as Sokurov and Kanento Shindô – Moncayo pushes himself out to the limits of human imagination and comprehension. With its ethereal and almost breathless cinematic language, ‘L’horizon des événements’ balances on the threshold between fantasy and reality. Or rather: if our dreams must always vanish when we wake up and think about them, Moncayo shows that they can attach themselves, made flesh and live on in film images.

 

*

L’horizon des évènements est d’abord une friction silencieuse établie entre un texte et une image. Une dérive qui émerge de l’ombre d’un paysage factice, pour devenir la lumière de quelque chose d’autre : la manifestation d’une ethnographie fantastique, qui ne va pas sans résonner avec les narrations fondatrices américaines du temps de la conquête : celle des ‘’récits du voyage’’ qui, pendant des siècles, ont nourri les fantômes de l’Occident.
Dans le domaine de l’astrophysique, (et tout particulièrement dans le contexte de la relativité générale) ‘’L’horizon des évènements’’ représente de façon générale, la surface imaginaire qu’enveloppe un trou noir. Elle a pour ‘’fonction’’ de délimiter la région à partir de laquelle aucun des éléments qui existent dans l’univers, ne peuvent échapper à la force de son champ gravitationnel.

 


 

JOURNAL DÉCOMPOSÉJournal Décomposé - Julien Dégremont

>Work in progress

Choreographer/author/interpreter: Julien Dégremont

Music: David Merlo

Journal Décomposé is built by a stories patchwork. The protagonist tries to reconstruct a part of his life as if it hadn’t been lived, as if it had been lost, forgotten or just didn’t suit.

 

 

*

Journal Décomposé se constitue comme un patchwork d’histoires. Le protagoniste cherche à reconstituer une partie de sa vie comme si celle-ci n’avait pas été vécue, comme si celle-ci avait été perdue, oubliée ou simplement ne convenait pas.

 


 

ON MATERIAL

On Material-c-andresauer

Physical materials, as well as sound waves are set in motion by vibration. Particles regroup, sound interacts with the space. After a while, the substances develop a life of its own, characterised by an unpredictable constant variance.

The exhibition focuses on moments of transition, of silent changes. Often these processes are infinitely small, so that we are able to grasp them only in retrospect. This difficulty to think the change might be located in the inadequacy of our senses, and therefore we often can’t perceive it. With a selection of works, the artists want to make such fragile states visible, which are located somewhere between physics and metaphysics.

Sound installation: David Merlo

Video edit: Lyoudmila Milanova

The project is a group work created within the artist program Feld Staerke International 2014″ initiated by PACT Zollverein.

Concept: Philine Herrlein, David Merlo, Lyoudmila Milanova, Hikaru Okamoto, Kanari Shirao

Installation plastique, vidéo et sonore en collaboration avec Lyoudmila Milanova.

On Material traite des moments de transition, de changements silencieux. Souvent ces processus sont si imperceptibles que nous ne sommes capables de les saisir que rétrospectivement. Cette difficulté à penser le changement peut se situer dans l’inadéquation de nos propres sens à le percevoir. L’installation On Material tend à rendre visible ces états si discrets et fragiles.

Les matériaux physiques, de même que les ondes sonores sont mises en mouvement par la vibration. Les particules se regroupent, les sons interagissent avec l’espace jusqu’au moment où les substances développent une vie autonome, caractérisée par un phénomène de variance  constant et imprévisible .

 


 

SYNOPSIE N°1, TRILOGIE D’APRÈS CATULLECapture d’écran 2015-09-03 à 13.01.58  

Vidéo work / Veronique Rizzo

sound design / David Merlo.

2013

Synopsie is a sensorial phenomenon which consists in experiencing coloured sensations with some sound  perceptions.  As  part  of  Veronique  Rizzo’s  collaboration  with  Technè/Riam,  Synopsie  n°1, Trilogie d’après Catulle evokes the synergy of dynamic, vibratory and spatial forms.

Watch video

*

La  synopsie  est  un  phénomène  sensoriel  qui  consiste,  pour  un  sujet,  à  éprouver  des  sensations colorées lorsqu’il perçoit certains sons. S’inscrivant dans le cadre de la collaboration de Véronique Rizzo avec Technè/RIAM, « Synopsie n°1, Trilogie d’après Catulle » est un ensemble de vidéos en trois volets,  trois  tableaux  en  mouvement  où  il  est  question  d’une  synergie  de  formes  vibratoires, dynamiques et spatiales.